Connaître, protéger, gérer et valoriser les espaces naturels de Lorraine

plaine et étang du Bischwald

Retour

31 juillet 2017Infos naturalistes / Suivis écologiques

Presque chaque année en été apparaît sur l’étang du Bischwald des plaques bleuâtres laissant supposer une pollution chimique. Mais il n’en est rien. Il s’agit bien d’un phénomène naturel connu sous le nom de « Bloom algal ».

 

Mais qu’est-ce que ce Bloom fluo ?

 

L’efflorescence algale (Bloom algal en anglais) est une prolifération rapide de quelques espèces d’algues et de cyanobactéries qui composent le phytoplancton du milieu aquatique.

 

La prolifération de ces micro-organismes fait augmenter leur concentration (parfois plusieurs millions de cellules par millilitre) jusqu’à influencer la couleur de l’eau, qui prend alors des couleurs allant du violet en passant par le rose, le rouge ou le vert et avec des nuances parfois fluos.  La couleur varie selon les espèces impliquées dans le processus. Au Bischwald, les espèces présentes procurent à l’eau une teinte verte très opaque.
Quant au film bleu fluo déposé à la surface de l’eau qui caractérise si bien le phénomène, il s’agit des pigments libérés lors de la décomposition des cyanobactéries. Cette couleur apparaît donc en fin de processus.

 

Le déclenchement du phénomène est lié à une combinaison de plusieurs facteurs. La décomposition des algues vertes (qui se sont beaucoup développées à la fin du printemps) créée sur le fond de l'étang des conditions d'anoxie (absence d'oxygène dissous dans l'eau). Cette anoxie permet la libération de  phosphore stocké dans les vases, et c'est ce phosphore qui provoque le développement soudain des cyanobactéries. Bloom !

 

Au Bischwald, le phénomène qui s’observe généralement depuis la digue reste de faible ampleur, bien qu’impressionnant. Les surfaces concernées restent faibles au regard de la surface de l’étang et les espèces impliquées ne sont pas des espèces "toxiques" [espèces qui larguent des substances toxiques]. Il n'y a donc pas de crainte avoir sur le peuplement piscicole, les amphibiens ou encore les oiseaux d'eau.

 

Une curiosité qui donne au Bischwald des couleurs peu habituelles…

 

 

Cyanobactérie - Etang du Bischwald - JM

 

Cyanobactérie - Etang du Bischwald - JM

 

Cyanobactérie - Etang du Bischwald - JM

 

Cyanobactérie - Etang du Bischwald - JG Photo

Vue du ciel, septembre 2016

 

Crédit Photo :

Vignette, photo 1, 2 et 3 : Josette Magra

Photo vue du ciel: JGPhoto

 

 

Ce site Natura 2000 est cogéré par le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine et la Communauté de communes Agglo Saint-Avold Centre Mosellan.

Association agréée par l’Etat et la Région Lorraine au titre de l’article L414-11 du Code de l’environnement

Mentions légales
Réalisation 2exVia avec MasterEdit©