Connaître, protéger, gérer et valoriser les espaces naturels de Lorraine

plaine et étang du Bischwald

Retour

21 novembre 2018Infos naturalistes / Suivis écologiques

Depuis quelques semaines les Grues cendrées ont ré-investi les prairies de la plaine du Bischwald et plus particulièrement celles autour de l'étang qui leur servent de dortoir pour la nuit.

 

En provenance directe du nord de l’Europe elles sont arrivées en Moselle fin octobre et repartiront au mois de février. Dans la journée elles se dispersent sur l’ensemble de la plaine pour s’alimenter et rentrent sur les zones de dortoirs pour y passer la nuit.

 

L'hiver dernier un certain nombre de dérangements ont pu être constatés sur le site et notamment aux heures critiques où les Grues viennent se poser sur les prairies pour la nuit. Souvent ces dérangements involontaires sont le fait de personnes un peu trop curieuses ou simplement mal informées sur les habitudes de l'espèce.

 

Cette année le CEN Lorraine, avec le soutien des communes riveraines à l'étang (Viller, Harprich, Bérig-Vintrange et Bistroff), a donc mis en place des panneaux d'information indiquant quelques consignes à respecter pour assurer la quiétude du dortoir de Grues. Aucune obligation, mais un réel encouragement pour tous à se saisir de ces consignes. L'objectif : s'assurer collectivement que les Grues reviendront toujours aussi nombreuses chaque année sur le Bischwald.

 

La Grue cendrée est une des espèces les plus emblématiques de la plaine du Bischwald et représente un enjeux écologique majeur pour le site Natura 2000 "Plaine et étang du Bischwald" qui est protégé notamment pour ses oiseaux.

 

La Grue cendrée est un oiseau très farouche qui décolle et fuit au moindre signe de dérangement. ll est souvent tentant de vouloir s’approcher au plus près pour capturer une photo ou une belle observation. Pourtant, il est primordial de rester à distance. Les dérangements répétés entrainent souvent le déplacement des dortoirs et l’éclatement des groupes. Le stress occasionné peut avoir des impacts non négligeables sur le bon déroulement de l’hivernage et le maintien de l’attractivité du site d’une année sur l’autre.

 

Les observations à distance sont le gage de leur tranquillité et le meilleur moyen de les revoir aussi nombreuses chaque année ! Ne vous approchez pas à pied et observez de loin ! Pensez également à tenir les chiens en laisse.

 

Vous retrouverez au niveau des différents points d'accès au site ce petit panneau informatif:

 

Balise Vigilance Grues

 

Un bon moyen de profiter des grues, même sans jumelles ou longues-vues est d’attendre les retours aux dortoirs en fin d’après-midi. Le point haut du Hartenbusch, accessible en 5 min à pied depuis Bistroff, offre un excellent lieu d’observation. L'entrée du chemin des Romains à Bistroff est également un point d'observation intéressant et facile d'accès.

 

Voir et entendre les grues arriver par centaines (parfois par milliers) en vol avec les lumières du soir est un spectacle inoubliable.

 


PASLEPA : une Grue suivie à la trace.

Nous sommes en juillet 2017 et Paslepa, une jeune Grue encore incapable de voler, est capturée en Estonie pour être baguée et surtout pour se voir équiper d'une balise GPS à la patte. Le dispositif est peu encombrant et sera très utile pour étudier les déplacements de l'oiseau.

Coup de chance, Paslepa lors de son premier grand voyage migratoire vers le sud décide de s'arrêter en novembre 2017 sur le Bischwald après une longue traversée de l'Europe du nord et centrale. Elle y restera tout l'hiver et repartira vers ses terres natales en février 2018. Au mois d'octobre 2018, Paslepa, toujours suivie à la trace, repart pour une nouvelle migration, sa deuxième année de voyage. Cette année, dans un premier temps, elle survole la Lorraine sans s'arrêter et va visiter le célèbre lac du Der en Champagne. Mais le site ne devait guère lui convenir. Il y avait peut-être trop de monde... Finalement elle n'y reste que 2 jours et rebrousse chemin pour revenir à son site d'hivernage préféré : le Bischwald. Notre grue GPS est donc à nouveau au Bischwald et nous avons la chance de pouvoir suivre tous ces déplacements au jour le jour.

Mais vous aussi vous le pouvez !  Pour cela il suffit de vous rendre sur ce site Internet : BIRDMAP

Il vous suffira de retrouver Paslepa (dans la rubrique Eurasian Crane) parmi tous les autres oiseaux équipés d'une balise GPS et suivis par l'équipe scientifique estonienne. Vous avez la possibilité de remonter dans le temps et de suivre tout le trajet déjà parcouru par cette courageuse Grue. Les informations sont mises à jour presque quotidiennement et vous pouvez également consulter le trajet de l'année dernière.

Capture_Birdmap


Retrouvez plus d’information sur la migration des Grues au jour le jour sur champagne-ardennes.lpo.fr

Vous trouverez également l’ensemble des informations concernant les accès et la réglementation du site du Bischwald ICI.

 

Grue_Suede_Vincent_Munier
 

 

 

 

Crédits photo:

Vignette : Jacques Kunzler

Photo article : Vincent Munier (Suède)

Ce site Natura 2000 est cogéré par le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine et la Communauté de communes Agglo Saint-Avold Centre Mosellan.

Association agréée par l’Etat et la Région Lorraine au titre de l’article L414-11 du Code de l’environnement

Mentions légales
Réalisation 2exVia avec MasterEdit©